Appelez nous : (514)-419-0505

Acheter avant de vendre, comment s’y prendre ?

Propriétaires, si vous avez le projet de déménager, vous êtes déjà probablement en quête de la perle rare pour vous reloger. Soudain c’est le coup de coeur, vous avez trouvé votre futur nid douillet ! Problème, vous n’avez toujours pas vendu le bien que vous devez quitter… Dans ces conditions, comment acheter avant d’avoir vendu ?

  • Miser sur votre solidité financière

Si vous possedez les fonds necessaires pour vous lancer seul, c’est déjà un bon début… Mais attention ! Assurez-vous de posséder suffisamment de liquidités pour ne pas vous mettre dans une situation financière fragile avant d’envisager d’acheter votre second bien. Car il faudra supporter l’achat certes, mais aussi multiplier par deux les dépenses liées à la propriété de deux résidences : impôts fonciers, frais d’entretien, hypothèques… pour une période dont vous ne connaitrez pas la durée au moment de vous lancer !

  • Être suivi par un prêteur qui accepte de vous faire un prêt relai

La seconde option serait de trouver un prêteur pour financer votre projet. Votre banque pourrait vous proposer de le faire via un prêt relai, elle finance alors la mise de fonds en mettant en garantie l’équité du bien à vendre. Cette solution n’est pas acceptée systématiquement par les institutions financières, notamment si elles jugent votre bien compliqué à vendre.

  • Faire une offre d’achat conditionnelle à la vente

Vous avez également la possibilité d’ajouter une clause particulière à votre promesse d’achat, plus exactement, une clause d’achat conditionnel à la vente. Cela signifie que vous réservez la maison, le temps de vendre la vôtre. Si le vendeur accepte, car rien ne l’y oblige, il fixera un délai, certains n’accordent pas plus de deux semaines. Cette clause est d’autant plus difficile à obtenir dans un contexte de marché en surchauffe où le vendeur reçoit de multiples offres…

Dans tous les cas, ne vous précipitez pas et posez-vous les bonnes questions. Est-ce LA perle rare, LA bonne affaire en dessous du marché ? Ou ne sera-t-il pas possible d’en trouver un équivalant une fois votre bien vendu… À vous de décider !

Compare listings

Compare