Appelez nous : (514)-419-0505

Comment bien préparer sont premier achat ?

  • 9 mois ago

L’achat d’un premier bien immobilier est pour beaucoup d’entre nous un objectif de vie. Fini les loyers et l’argent jeté par les fenêtres !

Avec la crise sanitaire due à la Covid-19, avoir son propre chez-soi où l’on se sent bien, est maintenant un critère incontournable et de nombreuses personnes souhaitent devenir propriétaires.

Cependant, ce n’est pas toujours facile d’aborder ce projet de façon sereine lorsque l’on n’est pas bien préparé. Vous pouvez rapidement vous sentir dépassé par le processus.

Voilà donc six conseils qui vous permettront d’approcher le sujet en toute sérénité

1. Évaluez votre capacité d’emprunt

Avant toutes choses, il est indispensable d’évaluer votre capacité d’emprunt afin de connaitre le montant d’hypothèque que votre institution financière pourrait vous accorder. Prenez donc rendez-vous avec un conseiller dès que possible. Et n’hésitez surtout pas à magasiner car chaque institution financière offre différents produits et promotions.

La pré-qualification financière

Plusieurs l’exigent maintenant. Cette étape vous permet de rassurer les vendeurs et augmente votre pouvoir de négociation. Elle confirme que votre intention est sérieuse en tant qu’acheteur. Vous pouvez même effectuer cette demande, en ligne. Ainsi, vous connaitrez votre capacité d’emprunt réel et votre taux d’intérêt sera garanti pendant 90 jours.

2. Déterminez votre mise de fond

Il est important de déterminer le montant de  votre mise de fond. Ceci aura une incidence sur votre emprunt en réduisant les intérêts à payer.

On recommande une mise de fond de 5 % pour un bien jusqu’à 500 000 et 10% au-dessus de 500 000$. Avec une mise de fond d’au moins 20%, vous pourriez être admissible à un prêt conventionnel et ainsi éviter les frais liés à l’assurance-prêt hypothécaire. En dessous de 20%, les institutions financières doivent, en vertu de la loi, souscrire à une assurance-prêt hypothécaire auprès de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) ou de Genworth Canada. La prime d’assurance- hypothécaire s’ajoute alors au montant du financement.

Les différentes façons de recueillir des fonds

Il existe différentes façons pour amasser des fonds. Ils peuvent provenir de vos placements, de votre REER, d’un don, d’un héritage ou encore de vos liquidités.

Vous pourriez aussi bénéficier du RAP, le régime d’accession à la propriété. Ce programme gouvernemental fédéral existe pour faciliter l’accès à la propriété.

Plus de détails ici

3. Pensez aux coûts supplémentaires

Lorsque vous achetez un bien immobilier, il est important de penser à tous les frais supplémentaires qui s’ajoutent au prix de vente.

Vous aurez sûrement à payer les frais d’inspection et d’évaluation ainsi que la taxe sur la prime de l’assurance-prêt hypothécaire. Des taxes foncières s’ajoutent aussi,  comme les taxes municipales et scolaire ainsi que la taxe de Bienvenue.

Il faut aussi prendre en compte les frais de déménagement, d’assurance, d’aménagement et les frais de service comme l’électricité, le chauffage…

4. Commencez la recherche de votre propriété

Une fois ces trois premières étapes passées, vous pouvez commencer à chercher le bien qui vous correspond.

Il est important de bien définir vos critères de recherche et penser qu’il y aura peut-être des concessions à faire.

Voulez-vous un appartement, une maison ou un multiplex avec possibilités de locations ? 
De combien de chambres et de salles de bain avez-vous besoin ?
Souhaitez-vous avoir un espace extérieur ou un garage ?Quel est votre quartier de prédilection ?

Vous pouvez faire vos recherches par vous-même ou faire appel à un courtier immobilier qui saura vous guider.

5. Faites une offre d’achat

Une fois que vous avez trouvé le bien qui vous correspond, il est temps de faire une offre d’achat.

Ce document rassemble toutes les informations nécessaires pour conclure l’entente de vente. Elle doit mentionner le prix d’achat, les inclusions et exclusions, la date à laquelle la vente sera effectuée par le notaire choisi par l’acheteur, et la date d’occupation.

Prenez le temps de vous présenter dans un petit paragraphe. Cela fait parfois toute la différence avec les autres acheteurs intéressés.

6. Obtenez votre prêt hypothécaire

Félicitations ! Votre offre a été acceptée.

Vous devez désormais obtenir votre prêt hypothécaire.

Pour cela, vous devez rassembler tous les documents demandés par l’institution financière. On parle ici de l’offre d’achat, la confirmation d’emploi et de revenus (rapport d’impôts), la confirmation de mise de fonds, l’évaluation des besoins d’assurance-prêt. D’autres documents peuvent aussi être nécessaires comme les baux, ….

Votre institution financière peut également demander une évaluation marchande de votre future propriété. Pas d’inquiétude, c’est une demande courante.

Dès le moment où vous répondez à tous les conditions requises pour l’obtention de votre financement hypothécaire, votre prêt vous est octroyé et vous êtes désormais officiellement un heureux propriétaire !

La dernière étape consiste simplement à faire la passation de propriété chez le notaire. Vous y signerez l’acte de vente, l’acte d’hypothèque, le document attestant l’ajustement des taxes municipales et scolaire et la convention de crédit.

Compare listings

Compare